Maison Torres

Idées, Conseils, Astuces

Comment Vendre Sa Maison Rapidement?

1. Bien estimer votre bien immobilier – L’estimation immobilière est la première démarche pour vendre votre maison rapidement. Un bien surestimé ralentira sa vente. Et s’il est sous-estimé, il inspirera la méfiance de l’administration fiscale. Vous devez donc estimer votre bien au juste prix, celui du marché. Les critères à prendre en compte pour une bonne estimation sont :

La localisation géographique : le point de départ est le prix du mètre carré dans votre ville mais aussi dans votre quartier, voire dans votre rue. La prise en compte de l’environnement immédiat peut en effet apporter une plus-value ou une décote : la proximité des services, des écoles, des commerces, des transports constitue un paramètre important. Le logement en lui-même : sa surface habitable, son état, sa vue, ses extérieurs, la présence d’un garage, d’un parking ou d’une cave valorisent un bien immobilier. Sa situation influera aussi sur le prix, selon qu’il s’agit par exemple d’un appartement en rez-de-chaussée ou dans un étage. La comparaison avec un bien similaire vendu récemment dans la même rue ou le même quartier.

Les professionnels appliquent ainsi une décote ou une surcote en fonction de tous ces éléments. Une estimation immobilière réalisée par un agent immobilier est gratuite : profitez-en. Mais certains auront tendance à surestimer le prix pour augmenter leur commission.

Comment vendre sa maison en urgence ?

Préparation de la vente – L’estimation du bien est le b.a.-ba de la vente immobilière. Sans celle-ci, impossible d’élaborer une stratégie de prix pertinente afin de fixer ensuite un prix demandé conforme au marché. En cas de vente d’urgence, cette étape doit aussi intervenir sans tarder.

  • Une fois le prix demandé fixé, il convient de rassembler tous les documents nécessaires à la vente et de préparer l’annonce.
  • Parmi ces documents figurent par exemple le certificat énergétique, l’extrait du cadastre et l’assurance habitation.
  • Des photos et vidéos professionnelles sont recommandées pour présenter une annonce attrayante et mettre le bien en vente efficacement.

Quelques petites réparations peuvent éventuellement être nécessaires. Si possible, il vaut mieux ne pas informer les acheteurs potentiels du fait qu’il s’agit d’une vente d’urgence. En effet, ils essaieront alors souvent de faire baisser le prix. Il ne faut toutefois pas non plus trop traîner à choisir un acheteur.

Lorsque des particuliers vendent eux-mêmes leur bien, les prix de vente obtenus peuvent être inférieurs à la valeur réelle du bien sur le marché. Il est dès lors recommandé aux propriétaires forcés de vendre rapidement de se faire aider par des professionnels. L’agent immobilier possède les connaissances et le talent de négociation nécessaires pour proposer rapidement le bien à un acheteur financièrement solide et solvable.

En outre, il s’occupe discrètement et rapidement de la vente, de la commercialisation et du rendez-vous final chez le notaire de sorte que les propriétaires pressés par le temps et en difficultés puissent vite et sereinement entamer le processus de vente.

L’agent immobilier peut aussi appliquer avec célérité et professionnalisme des méthodes de commercialisation telles que les visites à 360 degrés et le « home staging », qui mettent le bien en valeur de façon optimale. Vous avez besoin d’un coup de main pour vendre votre bien immobilier rapidement et en toute discrétion ? Contactez-nous ! Nous sommes là pour vous.

Vous trouverez de plus amples informations ici : https://de.wikipedia.org/wiki/Notverkauf https://de.wikipedia.org/wiki/Zwangsversteigerung https://www.handelsblatt.com/finanzen/immobilien/immobilienverrentung-mit-dem-eigenheim-das-einkommen-aufbessern/24577956.html?ticket=ST-7854216-5hV79ODe1XZPRBFmETUm-ap1 https://www.finanztip.de/haus-verkaufen/ Remarques : Dans ce texte, le masculin générique est utilisé pour une meilleure lisibilité.

Comment vendre sa maison rapidement sans agent ?

Déroulemement d’une visite – Lorsqu’il s’agit de vendre entre particuliers, le déroulement d’une visite revêt une importance capitale. Avant même de débuter la visite, il est crucial de suivre les recommandations similaires à celles appliquées lors de la prise de photos.

  • Ouvrir les volets ou les rideaux
  • Ranger les affaires du quotidien
  • Et éteindre la télévision, entre autres

Pendant la visite, veillez à mettre les potentiels acquéreurs à l’aise en leur demandant de retirer leur manteau ou leur sac. En agissant ainsi, ils se sentiront davantage à l’aise et auront moins l’impression de perturber votre quotidien. Il existe essentiellement deux types de potentiels acquéreurs :

  1. Ceux qui nécessitent votre accompagnement : dans ce cas, il est important de leur ouvrir les portes et de les guider tout au long de la visite, en les prenant pratiquement par la main.
  2. Ceux qui préfèrent visiter par eux-mêmes : dans cette situation, c’est presque l’inverse. Vous devez suivre le visiteur sans être trop intrusif, en lui laissant poser ses propres questions et explorer l’espace à sa guise.

Il vous incombe donc d’identifier le type d’acquéreur avec lequel vous êtes en présence et de vous adapter en conséquence afin de gérer au mieux la visite. En ce qui concerne la fin de la visite, privilégiez la dernière pièce visitée comme étant la plus agréable, telle que le séjour ou le jardin.

  1. Évitez de terminer la visite dans une chambre et revenez plutôt dans une pièce plus plaisante pour engager la discussion.
  2. Dans cet ordre précis, demandez-leur s’ils ont des questions, si cela correspond à leur recherche et s’ils souhaitent revisiter.
  3. Enfin, remettez-leur votre adresse e-mail au cas où ils seraient intéressés pour vous faire une offre d’achat et faites-leur savoir que vous restez à leur disposition pour toute demande de renseignements supplémentaires.

Accompagnez-les jusqu’à la sortie, qu’il s’agisse de la porte de l’immeuble si vous habitez dans un appartement ou du portail si vous résidez dans une maison. Si vous avez d’autres visites prévues, il est important que les personnes qui viennent de visiter votre bien immobilier croisent les autres potentiels acquéreurs qui arrivent.

  • Rédigez une annonce claire et attractive.
  • Bien estimer le montant du bien immobilier pour la vente.
  • Des diagnostics immobiliers obligatoires doivent être réalisés.
  • Proposer de nombreux créneaux de visites.
  • En vendant sans agence, vous faites des économies !

Dimo vous remercie d’avoir lu notre article 💚 Ces articles peuvent aussi vous intéresser :

  • Faire estimer sa maison gratuitement
  • combien coûte une estimation de maison par une agence immobilière
  • maison à vendre cause divorce urgent

Quand on n’arrive pas à vendre sa maison ?

Prix incohérent, présentation insuffisamment attractive pour les acheteurs, période non propice, logement occupé par des locataires ou blocage à cause d’une succession sont autant de situations qui peuvent rendre la vente plus longue.

Comment connaître le prix des biens vendus ?

Le site de Demandes de valeurs foncières (DVF) – Sur le site : app.dvf.etalab.gouv.fr, vous pouvez retrouver toutes les ventes immobilières des cinq dernières années sur une carte, par ville, par arrondissement, par quartier. Vous cliquez sur l’immeuble ou la parcelle en question, et le prix net vendeur des dernières transactions des appartements ou maisons apparaît.

date et nature de l’acte ; adresse du bien et objet de la mutation ; prix ; références du cadastre ; surface, type de local, nombre de pièces principales.

C’est un prix net vendeur, donc déduit des frais de notaire (8 % en moyenne du prix de vente du bien), et des potentiels frais d’agence immobilière, Pour les biens en copropriété, la surface du bien est indiqué ! Cela permet d’avoir une idée du prix au mètre carré.

Qui paye les frais dans maison à vendre ?

VIDEO : les Frais à prendre en compte lors d’une vente immobilière –

La taxe d’habitation, qui est due par l’occupant du bien au 1er janvier de l’année de la vente. Les frais d’agence immobilière, dont le montant est indiqué dans le compromis de vente. Le coût du (DPE, Plomb, amiante…). Les frais de remboursement anticipé du crédit immobilier, Les frais de mutation, si cela est prévu dans le réglement de copropriété. Les honoraires du syndic de copropriété. Les frais de mainlevée des inscriptions hypothécaires. La (hors résidence principale) et la TVA si le logement de moins de 5 ans.

En dehors du prix du bien, l’acquéreur doit payer des droits de mutation, ou «  », qui représentent généralement 8 % du prix de vente dans l’ancien, et 3 % dans le neuf. Si les frais d’agence (ou honoraires), sont généralement pris en charge par le vendeur, ils peuvent parfois être à la charge de l’acheteur.

See also:  Comment Conserver Compote Maison Sans StRilisation?

Ces frais peuvent également être partagés entre le vendeur et l’acheteur. En outre, si la taxe foncière est à la charge du vendeur, il est souvent prévu une clause dans l’acte de vente stipulant que l’acheteur rembourse au vendeur le prorata du jour de la vente au 31 décembre. Si le logement est situé en copropriété, l’acheteur supporte les appels de fonds à compter du jour de la vente.

L’acte de vente prévoit généralement qu’il rembourse le vendeur du prorata des charges de copropriété à compter du jour de la vente jusqu’à la fin du trimestre en cours, ainsi que des avances versées. Si l’acheteur souscrit un crédit, il ne faut pas négliger les frais liés à l’emprunt tels que les frais de garantie (caution ou hypothèque), les coûts liés à l’assurance emprunteur et les frais de dossier, dont le coût correspond à 1 % du montant du prêt.

Les, Les frais liés au crédit immobilier  : garantie, assurance emprunteur, frais de dossier. Les frais d’agence si cela est précisé dans l’annonce. Une partie des charges et travaux de copropriété, Une partie de la taxe foncière, calculée au prorata.

Pour réduire ses frais de notaire, il est possible de payer les honoraires d’agence à part, ou de déduire le prix du mobilier de celui du bien, si celui-ci dispose d’équipements meublés, comme une cuisine équipée. Estimer gratuitement votre bien en 2 min : Vendeur / acheteur : qui paie quoi dans une vente immobilière ?

Est-ce que c’est le moment de vendre sa maison en 2023 ?

Choisir la bonne méthode de commercialisation – L’idéal pour éviter une longue période sans réussir à vendre votre bien est de faire réaliser une estimation exacte et fiable par un professionnel, afin d’avancer un tarif approprié en fonction du marché.

Homki propose une estimation gratuite et sans engagement avec un professionnel du secteur. Dans le même temps, si vous souhaitez vendre en 2023, il faut être conscient que les acquéreurs vont davantage réfléchir que ces deux dernières années et seront plus à même de tenter une négociation, Parallèlement, il y aura certainement moins de concurrence car les conditions économiques font qu’une partie des ménages a vu son pouvoir d’achat baisser, ce qui en écarte une partie (les plus modestes ou certains primo-accédants).

La meilleure solution reste de se renseigner sur le marché immobilier de votre secteur et de mettre en vente votre bien à un prix cohérent. Passer par un professionnel local reste une valeur sûre si vous souhaitez vendre au meilleur prix et réduire les délais de vente. Les points à retenir

2023 est le moment idéal pour vendre un bien immobilier car les acquéreurs et investisseurs sont toujours sur le marché et les conditions d’emprunt restent favorables. Vendre dès le premier semestre est la meilleure solution car les prix immobiliers n’ont jamais été aussi hauts et le taux d’usure remonte. Sur l’année, les prix immobiliers ne devraient pas connaître de chute en France et même augmenter dans la plupart des villes. Cette année, il y aura de plus en plus de biens passoires thermiques en vente sur le marché.

Qu’est-ce qui donne de la plus-value d’une maison ?

Calculer une plus-value immobilière | Notaires de France Mis à jour le Mardi 8 février 2022 La plus-value immobilière est égale à la différence entre le prix de vente et le prix d’achat ou la valeur déclarée, lorsque le bien a été reçu par donation ou succession.

  1. Avant de vendre, mieux vaut connaître avec précision le sort qui sera réservé à ses plus-values immobilières.
  2. En effet, la plus-value réalisée lors de la vente d’un bien immobilier peut être soumise à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux.
  3. Cependant, certaines cessions peuvent rentrer dans le cadre d’une exonération.

Les plus-values immobilières sont soumises à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux lorsqu’elles sont réalisées lors d’une cession à titre onéreux d’un bien (bâti ou non bâti) ou d’un droit relatif à un (, nue-propriété.), c’est à dire lors des opérations suivantes :

vente d’un bien immobilier (appartement, maison, terrain), vente des droits attachés à un bien immobilier (, ), vente par l’intermédiaire d’une non soumise à l’impôt sur les sociétés (IS) ou d’un fonds de placement dans l’immobilier, échange de biens, ou apport en société.

Puis-je revendre ma maison au bout de 2 ans ?

Vendre son logement moins de 5 ans après son achat, est-ce une bonne idée ? On considère généralement que pour revendre un logement sans perdre d’argent, il faut attendre 5 ans afin d’amortir les frais liés à l’achat. Mais que risquez-vous vraiment si vous décidez de le mettre en vente sans attendre ce délai ? Est-ce risqué de revendre son bien immobilier sans attendre 5 ans? @Shutterstock-Followtheflow La loi n’impose aucun délai pour la revente des biens immobiliers.

Vous pouvez donc tout à fait décider de revendre la maison que vous avez achetée il y a moins de 5 ans, que ce soit pour des raisons personnelles ou professionnelles, même si vous avez un crédit en cours. La vente de votre résidence principale est par ailleurs exonérée des plus-values, quel que soit le bénéfice réalisé sur la vente.

Toutefois, vendre un bien immobilier acheté il y a moins de 5 ans n’est pas toujours une bonne affaire au niveau financier. Il est généralement préférable d’attendre que les frais liés à l’achat soient amortis. En effet, en dehors du prix de vente du bien en lui-même, un achat immobilier s’accompagne de nombreuses dépenses, comme les frais de notaire (7 à 8 % du prix dans l’ancien et 2 à 3 % dans le neuf), les frais d’agence (3 à 10 % du prix), les frais de dossier du prêt immobilier ou encore l’assurance du prêt, sans compter les impôts locaux, les charges de copropriété, les frais d’entretien et les intérêts liés à l’emprunt.

Même si vous parvenez à revendre votre logement au même prix, il faut plusieurs années pour compenser ces frais. Ce temps de conservation peut augmenter si les prix de vente sont à la baisse dans votre secteur ou diminuer s’ils sont plutôt à la hausse. On considère généralement que pour vendre un logement sans perdre de l’argent, les emprunteurs doivent avoir remboursé un capital suffisant pour récupérer leur mise initiale.

Si vous décidez de vous séparer de votre appartement ou de votre maison avant 5 ans, vous pouvez être amené à payer certains frais, que vous devrez considérer pour estimer la rentabilité de l’opération de revente. Vous devez notamment prendre en compte les honoraires d’agence si vous souhaitez confier la vente à un professionnel.

  • Vous devrez également prendre en charge les frais liés à la réalisation des diagnostics obligatoires (performance énergétique, amiante, plomb, gaz, électricité, etc.).
  • En cas d’hypothèque sur votre bien immobilier, vous devrez payer des frais de mainlevée sur l’hypothèque.
  • En outre, si vous réalisez une plus-value sur la vente, elle est seulement exonérée d’impôt s’il s’agit de votre résidence principale.

Une taxe doit être payée si la plus-value est réalisée sur la vente d’une résidence secondaire, d’un investissement locatif ou d’un logement vacant, sauf s’il s’agit d’une première vente. Il faut toutefois que vous n’ayez pas été propriétaire de votre logement au cours des 4 dernières années, que la vente serve à acquérir une résidence principale et que la résidence secondaire ait été mise en vente avant l’achat de la résidence principale (ou rapidement après).

Si le logement est situé dans une copropriété, vous pouvez être amené à payer des frais de mutation de copropriété pouvant varier de 160 € à 600 €. Si votre contrat de prêt se compose d’une clause de domiciliation des revenus, vous êtes lié à votre banque pendant une période maximum de 10 ans. Si vous souhaitez changer de banque avant l’expiration de ce délai, vous vous exposez à des pénalités.

Si vous revendez votre logement moins de 5 ans après l’avoir acheté, il est fort probable que votre crédit immobilier soit encore en cours. L’argent de la revente vous servira alors à solder le capital restant dû. Si les prix de vente étaient plus élevés au moment de l’achat de votre bien immobilier, il se peut que le montant de la revente soit inférieur au capital restant dû.

  • Vous devrez alors continuer à rembourser le capital dû après la revente du bien.
  • En revendant votre logement rapidement, vous pouvez également être amené à payer des frais de remboursement anticipé de votre emprunt.
  • Ces Indemnités de Remboursement Anticipé (IRA) ne peuvent excéder 3 % du capital restant dû ou 6 mois d’intérêts courus.
See also:  Comment Tester LOr à La Maison?

C’est le plus petit de ces montants qui sera retenu. Les IRA sont négociables : votre banque peut donc vous accorder une diminution voire leur suppression. Conformément à l’article L313-48 du Code de la consommation, aucun frais de remboursement anticipé ne peut vous être demandé si la revente rapide de votre bien immobilier fait suite à un changement de lieu d’activité professionnelle, au décès de l’un des co-emprunteurs ou à la cessation forcée de l’activité professionnelle de l’un des emprunteurs.

Comment vendre une maison quand l’autre ne veut pas ?

Quel sort pour ce bien immobilier en cas de divorce ? –

  1. Le principe
  2. Contrairement au bien propre qui peut faire l’objet d’une vente sans l’accord du conjoint non-propriétaire du bien immobilier, s’agissant d’un bien commun, le principe est que chacun des époux se doit de consentir à la vente dudit bien si tel est leur souhait.
  3. Rappelons que dans le cadre d’un divorce, il est nécessaire d’effectuer la liquidation du régime matrimonial, ce qui inclut la liquidation du patrimoine.
  4. Les époux peuvent décider :
  • de rester tous deux propriétaires du bien immobilier en rédigeant une convention d’indivision devant notaire ;
  • l’un peut racheter la part de l’autre en rédigeant un état liquidatif également devant notaire ;
  • de vendre ensemble le bien.
  • Il existe néanmoins une exception.
  • L’exception
  • Un époux pourra être autorisé à vendre le bien immobilier commun sans l’accord de son conjoint s’il remplit les conditions cumulatives de l’article 217 du Code civil à savoir :
  • le conjoint est hors d’état de manifester sa volonté ou refuse la vente ;
  • le refus n’est pas justifié par l’intérêt de la famille.

Cette hypothèse a été précisée par l’arrêt de la Cour de Cassation du 09 septembre 2015 ( 1ère Ch. Civ, 09 septembre 2015, n°14-11901 ). Ainsi, si l’un des époux souhaite vendre le bien immobilier et que l’autre époux s’y oppose, le premier époux peut saisir le Juge aux Affaires Familiales du Tribunal de Grande Instance compétent par le biais d’une requête aux fins d’être autorisé à vendre seul ledit bien ou par le biais d’une procédure d’urgence.

Vente du bien immobilier par le seul époux propriétaire du bien sans l’accord de son conjoint.1. Stipulation des époux du caractère propre ou commun dans le contrat de mariage lorsque les époux optent pour le régime de communauté universelle.2. Le statut protégé du domicile conjugal interdisant la vente par l’époux propriétaire du bien sans l’accord de l’autre époux (article 215 Code civil).

Chacun des époux doit consentir à la vente du bien immobilier Possibilité pour l’un des époux de vendre seul le bien immobilier, sans l’accord de l’autre, si les conditions de l’article 217 du Code civil sont remplies : 1. le conjoint est hors d’état de manifester sa volonté ou refuse la vente ; 2.

Quel saint pour vendre sa maison ?

Télécharger l’article Télécharger l’article Enterrer une statue de Saint Joseph est une tradition populaire assez ancienne à laquelle on recourt quand on veut vendre sa maison. L’emplacement exact de la statue peut varier suivant l’opinion des uns et des autres. Mais vous devriez suivre une procédure qui reste généralement la même.

  1. 1 Achetez une statue de Saint Joseph. Choisissez une petite statue pour faciliter la manœuvre d’ensevelissement. Vous pouvez acheter une statue du saint dans un magasin spécialisé en objets et livres religieux, mais aussi en ligne.
    • La taille idéale de la statue est d’environ 10 cm.
    • De nos jours, vous pouvez même acheter un kit Saint Joseph spécial « vente de maison » auprès d’un détaillant. Ce coffret contient habituellement une petite statue de Saint Joseph, une prière et les instructions pour l’enterrer.
  2. 2 Emballez la statue dans un linge qui la protège. Prenez un gant de toilette propre et doux ou un tissu similaire et emballez le saint dedans en le recouvrant bien de partout. Envisagez aussi de mettre la statue emballée dans un sac en plastique muni d’une fermeture.
    • Vous pouvez aussi emballer la statue directement dans le sac en plastique sans l’envelopper préalablement dans un linge. Il s’agit simplement de protéger l’effigie de la terre et des dégâts éventuels.
    • Le fait d’envelopper la statue est une question de commodité, mais il s’agit aussi d’une marque de respect. Même si vous ne faites qu’enterrer son effigie, le père de Jésus reste un saint. Vous devriez donc faire preuve d’un certain respect pour son effigie.
  3. 3 Enterrez la statue. Creusez un trou sur votre terrain qui soit assez profond pour y mettre à l’aise toute la statue. Remarquez que les détails concernant l’emplacement exact de la statue varient d’une opinion à l’autre. Il n’y a donc pas d’endroit bien défini.
    • La tradition la plus courante suggère que vous enterriez la statue près du panneau « À vendre » ou bien près de la rue. Déposez la statue, la tête en bas dans le trou et le visage dirigé vers la maison,
    • D’autres insistent pour que la statue soit en face de la rue pour symboliser votre prochain départ.
    • Certaines traditions suggèrent aussi de mettre la statue à la verticale, ou de la coucher sur le dos et de la pointer vers la maison comme une flèche ?
    • Vous pourriez aussi envisager de mettre la statue à un mètre de l’arrière de votre maison ou dans le jardin qui se trouve derrière la maison.
  4. 4 Envisagez d’enterrer la statue dans un pot de fleurs. Si vous vivez dans un appartement ou une copropriété, vous pourriez ne pas avoir de terrain pour y enterrer la statue. Dans ce cas, vous devriez enterrer la statue dans un grand pot de fleurs. Posez le pot de fleurs sur une terrasse, un balcon ou un rebord de fenêtre.
    • Le pot de fleurs peut héberger une plante, mais ce n’est pas absolument indispensable.
    • Remarquez que le reste du rituel reste le même. Vous devriez tout de même envelopper la statue dans un linge de protection et la traiter avec le même respect.
  5. 5 Envisagez de garder la statue à l’intérieur. Si le fait d’enterrer une statue de Saint Joseph vous semble irrespectueux, vous pouvez aussi bien envisager de la laisser chez vous. Posez la statue devant une fenêtre de laquelle on peut voir clairement le panneau « À vendre ».
    • Dans ce cas, vous n’avez pas besoin d’envelopper la statue dans un linge de protection.
    • Enterrer la statue est une tradition et non pas une doctrine. Il n’existe aucune doctrine catholique qui déclare que vous pouvez mieux vendre votre maison en enterrant une statue de Saint Joseph. Néanmoins, l’Église croit en l’intercession bénéfique de Saint Joseph. C’est pourquoi le fait de garder chez vous une statue de Saint Joseph conviendra tout aussi bien que de l’enterrer à l’extérieur.

    Publicité

  1. 1 Priez après avoir inhumé la statue du saint. Vous devriez dire une prière à l’attention de Saint Joseph dès que vous l’avez enterré pour demander son intercession. Le contenu exact de la prière peut varier. Vous pouvez lire une prière imprimée d’avance ou prier avec votre cœur.
    • Certaines prières sont des « menaces » à l’encontre de Saint Joseph exigeant qu’il vous aide à vendre la maison s’il veut être déterré. Cependant, ce type de prière sous-estime la force de l’intercession et devrait donc être évité.
    • Envisagez de faire une prière simple et modeste dans le genre de la suivante.
      • « Ô Saint Joseph béni de tous, père affectueux et gardien de Jésus, chaste époux de la mère de Dieu, je t’implore de te joindre à ma louange de Dieu le Père et de son divin Fils qui est mort sur la croix pour racheter nos péchés. Avec l’intercession du saint nom de Jésus, prie en notre faveur auprès du Père éternel afin que nous puissions vendre notre maison. Nous n’avons pas toujours été dignes de l’amour indéfectible de Dieu le Père. Demande grâce à Jésus pour ses frères et sœurs en Dieu. Au milieu des splendeurs de l’amour divin, n’oublie pas ceux qui pleurent. Que tes prières et celles de ta Sainte Épouse, Notre Dame, attirent sur nous l’amour de Jésus et sa réponse à nos espoirs. Amen,»
  2. 2 Priez chaque jour jusqu’à ce que la maison soit vendue. S’il est bon de dire une prière après l’enterrement de la statue, vous ferez preuve d’une plus grande foi et d’une plus grande ferveur en répétant tous les jours votre prière d’intercession. Vous pouvez dire la même prière chaque jour ou en offrir chaque fois une autre.
  3. 3 Essayez une neuvaine. Vous devriez essayer une neuvaine au lieu de dire chaque jour la même prière classique. Une neuvaine est une série de prières qui sont dites sur neuf jours, d’où son nom. Il existe différentes sortes de neuvaines, mais il s’agit d’abord de dire une prière différente chaque jour et la faire suivre chaque fois d’un « Notre Père ». Envisagez la neuvaine suivante,
    • Premier jour : Ô, Dieu qui nous écoute et qui aide ceux qui entendent Ta Voix, parle-moi comme tu l’as fait avec Saint Joseph et aide-moi à réaliser ce que tu m’as dit de faire.
    • Deuxième jour : Ô, Dieu, tu bénis les plus humbles et nos vies bien tranquilles. Comme tu as béni Saint Joseph, bénis mes actes aussi simples et obscurs soient-ils et autorise-moi à réaliser mes projets dans un esprit d’amour.
    • Troisième jour : Ô Dieu miséricordieux, tu ne nous oublies jamais et tu donnes tes bénédictions quand les temps sont venus. Aide-moi à croire en Toi, tout comme Saint Joseph a cru en toi et ne me laisse jamais douter des merveilleux présents que tu m’as promis.
    • Quatrième jour : Dieu des familles, bénis aussi la mienne. Garde-nous des dangers et ne laisse jamais le mal s’introduire chez nous. Laisse la paix régner dans nos cœurs.
    • Cinquième jour : Ô Dieu qui aime les enfants, soit bon pour nos petits. Donne-leur les yeux de la foi qui voit loin, un cœur aimant qui accueille la vie et toujours une place auprès de Toi.
    • Sixième jour : Dieu de notre demeure céleste, bénis notre maison terrestre. Laisse l’esprit de Marie et de Joseph régner à notre table, concevoir nos paroles et nos agissements et répandre leur bénédiction sur nos enfants.
    • Septième jour : Dieu Notre Père, offre ton esprit paternel à ceux qui sont pères aujourd’hui. Comme Joseph, donne-leur un cœur dévoué à leurs épouses et à leurs enfants et de la force pour pardonner et persévérer.
    • Huitième jour : Donne, Ô, Dieu, un abri à ceux qui en ont besoin et rapproche les familles désunies. Donne-nous de quoi manger et un travail décent pour gagner notre pain. Prends soin de nous, Ô, Dieu.
    • Neuvième jour : bénis toutes les familles, Ô Seigneur, surtout celles qui sont dans le besoin. Nous prions pour les pauvres en nous rappelant la vie de ton Fils, nous prions pour ceux qui sont sans toit et pour les exilés. Offre-leur, Ô, Dieu, un protecteur comme Saint Joseph.

    Publicité

===Libérez la statue===

  1. 1 Déterrez la statue quand votre maison est vendue. Dès que vous avez signé le contrat de vente de la maison et que vous avez finalisé tous les détails, sortez la statue de sa cachette. Déballez le linge de protection et enlevez la terre qui a pu se déposer sur la statue.
    • Selon la légende, le nouveau propriétaire de la maison ne le restera pas longtemps si vous laissez la statue sur le terrain. Les nouveaux acquéreurs vont se suivre jusqu’à ce que la statue soit finalement enlevée.
    • Bien qu’il n’y ait aucune preuve pour soutenir cette légende, vous devriez au moins déterrer la statue en signe de respect pour le saint.
  2. 2 Remerciez. Offrez une prière de remerciement, d’abord à Dieu puis à Saint Joseph pour leur intercession. Vous pouvez offrir une prière spontanée qui vient du cœur avec vos propres mots ou vous pouvez lire une prière de remerciement traditionnelle. Dans les deux cas, vous devez prier avec sincérité.
    • Voici un exemple de prière de remerciement.
      • « Père éternel, je te remercie aujourd’hui et chaque jour pour tout ce que tu as fait pour moi et pour tous les autres. Je te remercie pour le bien et le moins bien, pour ta compréhension et ton pardon ainsi que pour ton Saint Pouvoir, sans lequel nous n’aurions rien du tout. Je te remercie aujourd’hui pour toutes tes bénédictions, tes présents et ton amour infini pour nous. Bien que nous soyons tous des pécheurs, je te supplie de me pardonner chaque jour mes erreurs. Bien que nous ne méritons pas la Gloire de Dieu, je te remercie pour le sacrifice de ton Fils unique afin de racheter tous nos péchés. Toi seul, Père, nous connais et sais si nos cœurs sont purs. Je te remercie une fois de plus de tout mon cœur et de toute mon âme. Je prie au Nom du Christ. Amen »,
  3. 3 Déposez la statue à une place d’honneur de votre nouvelle maison. Comme votre intercession à Saint Joseph vous a aidé à vendre votre maison, la coutume veut que vous exposiez dans votre nouvel intérieur la statue que vous aviez enterrée dans la maison précédente. Ce faisant, vous témoignez votre gratitude et votre respect.
    • Vous n’avez pas besoin de trouver quelque chose de trop sophistiqué. Vous pouvez simplement poser la statue sur le manteau de la cheminée ou sur votre bureau.

    Publicité

Vous devez y croire. Enterrer une statue de Saint Joseph devrait être un acte de foi et non pas une pratique superstitieuse. Agissez avec sincérité, priez sérieusement et croyez que l’aide que vous demandez vous sera donnée.

Publicité

  • Une statue de Saint Joseph ou bien un kit Saint Joseph pour vendre la maison
  • Un linge de protection
  • Un sac en plastique

Cette page a été consultée 427 682 fois.

Comment vendre une maison si l’autre ne veut pas ?

– Le conjoint doit refuser de conclure la vente, – Le refus dudit conjoint doit être exclusif de l’intérêt de la famille. Ainsi, si les conditions de l’article 217 du Code civil sont réunies, un époux pourra donc vendre le bien immobilier commun même si l’autre conjoint s’y oppose.

Est-ce le bon moment pour vendre une maison ?

Vendre en hiver – L’hiver n’est pas la saison la plus prolifique à première vue. Les transactions immobilières sont un peu moins élevées en cette période. Les températures et les conditions de temps ne donnent pas toujours envie de chercher ou de visiter un bien.

Vous ne devez tout de même pas le négliger. Insistez donc sur l’intérieur de votre logement avec une ambiance cosy, une température ambiante agréable, un petit feu de cheminée. Si votre bien se situe dans les régions montagneuses (chalets. vue sur montagne, neige), tout va bien, vous êtes dans la meilleure saison pour convaincre les futurs acheteurs.

Alors, pas de panique ! Une saison ne signifie pas que vous ne vendrez pas votre bien même pendant les plus basses périodes énoncées. L’histoire et le marché révèlent qu’en France se vendent des milliers de logements chaque mois. Par exemple, à la fin avril 2020, au cours des douze derniers mois, se sont réalisés + 1 million de transactions.