Maison Torres

Idées, Conseils, Astuces

Comment Acheter Une Maison?

Comment Acheter Une Maison
Sommaire :

  1. Évaluez votre capacité d’emprunt.
  2. Déterminez quelle sera votre mise de fonds.
  3. Demandez une préautorisation hypothécaire.
  4. Prévoyez les coûts additionnels.
  5. Trouvez votre propriété
  6. Faites votre offre d’achat.
  7. Obtenez votre prêt hypothécaire.

Comment acheter une maison avec un petit salaire ?

Considérez un prêt hypothécaire à taux fixe – Un prêt hypothécaire à taux fixe peut être une bonne option si vous avez un seul salaire. Avec ce type de prêt, votre taux d’intérêt et vos paiements mensuels restent les mêmes pendant toute la durée du prêt.

Quel est l’âge idéal pour acheter une maison ?

Quel est l’âge idéal pour devenir propriétaire ? – Présentant de nombreux avantages, devenir propriétaire est le projet de nombreux consommateurs. Toutefois, lorsque l’on évoque le sujet de l’achat immobilier, se pose la question de l’âge. Pour y répondre, nous devrons prendre en compte plusieurs critères que sont : l’âge minimum légal, l’âge recommandé et la limite d’âge.

Acheter une maison à 25 ans Acheter un bien immobilier permet de réaliser des économies sur le long terme. De fait, être jeune lors de votre premier achat présente un avantage notable. Ainsi, il est légitime de se demander s’il est intéressant d’acheter un bien immobilier à 25 ans. Tout d’abord, nous préciserons que l’achat d’une maison implique un âge minimum légal : 18 ans.

Ainsi, nous notons qu’il est autorisé de réaliser un achat immobilier à 25 ans, toutefois, nuançons qu’une telle démarche ne sera pas aisée. En effet, comme nous l’avons mentionné précédemment, se voir octroyer un prêt immobilier implique d’attester d’une réelle stabilité financière ; un objectif n’étant pas systématiquement accompli à l’âge de 25 ans.

  1. Il est fréquent qu’un jeune emprunteur ne puisse justifier d’une certaine expérience, ni présenter un apport personnel élevé et des revenus suffisants.
  2. De fait, il est possible que l’établissement bancaire refuse de financer le projet.
  3. Acheter une maison entre 25 et 45 ans La majorité des emprunteurs se situe entre 25 et 45 ans, une tranche d’âge idéale pour souscrire à un crédit immobilier.

En effet, il est généralement plus aisé de présenter une situation financière stable lorsque l’on approche de la trentaine. En règle générale, ce profil d’emprunteur sera en mesure d’injecter un apport personnel intéressant, tout en profitant d’un statut professionnel avantageux tel qu’un CDI (Contrat à Durée Indéterminée).

  • De fait, les banques seront plus susceptibles de proposer des offres avantageuses à ces derniers.
  • Par ailleurs, emprunter à un jeune âge vous permet d’opter pour un prêt longue durée afin d’augmenter votre capacité d’emprunt et d’acheter le bien qui vous convient.
  • Acheter une maison après 45 ans Il est tout à fait possible pour un consommateur de plus de 45 ans de contracter un crédit immobilier auprès d’une banque.

Cependant, ce dernier connaitra une réticence des organismes assureurs qui y verront un facteur de risque. En effet, avec l’âge, les problèmes de santé pourraient être accentués ; un paramètre inquiétant pour les assurances qui devraient, en cas d’incident, couvrir les frais.

Quel est le bon âge pour acheter une maison ?

L’âge idéal moyen pour emprunter D’après un sondage réalisé par l’institut Harris Interactive pour le réseau immobilier Guy Hoquet, 70% des personnes sondées âgées de moins de 35 répondent que l’âge idéal pour acheter un bien immobilier est situé entre « 25 et 34 ans ».

Quel salaire pour un prêt de 150.000 € ?

Le salaire minimum, sans autre charge, pour souscrire un prêt immobilier de 150 000 € est de 4 500 € sur 10 ans, 3 300 € sur 15 ans, 2 800 € sur 20 ans et 2 400 € sur 25 ans.

Quel salaire pour un prêt de 200 000 euros ?

L’assurance emprunteur pour un prêt à 200 000 € – Nous avons, précédemment dans ce guide, évoqué l’importance de l’assurance emprunteur. Commençons par quelques chiffres pour bien comprendre. Nous avons simulé un emprunt de 200 000 € sur 20 ans avec un taux de prêt à 3 %.

Taux d’assurance Mensualité Salaire nécessaire
0,10 % 1 126 € 3 200 €
0,30 % 1 159 € 3 300 €
0,50 % 1 193 € 3 400 €
0,70 % 1 226 € 3 500 €
0,90 % 1 259 € 3 600 €
1,10 % 1 293 € 3 700 €

On voit ici très clairement l’impact de l’assurance de prêt sur le montant des mensualités, mais surtout sur le salaire pour emprunter 200 000 €. Imporant N’oubliez pas que la banque va vous proposer un contrat-groupe particulièrement cher par rapport à une assurance individuelle.

La délégation d’assurance de prêt vous permet de souscrire une assurance emprunteur auprès de la compagnie d’assurance de votre choix pour faire des économies majeures. Vous avez déjà un prêt en cours ? Depuis le 1er septembre 2022, il est possible de changer d’assurance de prêt à tout moment. Là encore, de belles économies sont à la clé.

Vous allez pouvoir réduire votre taux d’endettement et vos mensualités pour emprunter 200 000 € avec un salaire plus bas, À retenir

Le salaire minimal pour emprunter 200 000 €, si vous n’avez pas d’autres charges, est de 4 100 € sur 15 ans, 3 300 € sur 20 ans et 2 900 € sur 25 ans. La mensualité pour un emprunt de 200 000 € est variable selon la durée du prêt, Le fait d’allonger la durée de remboursement permet d’augmenter votre reste à vivre grâce à une mensualité bien plus faible. Pour réduire votre taux d’endettement et augmenter votre capacité d’emprunt, le recours au rachat de crédit est à envisager pour réduire vos charges mensuelles. Pour obtenir une réponse favorable à votre demande de crédit à 200 000 €, pensez à réduire le coût total du crédit en comparant les taux d’intérêt et les assurances de prêt.

Quel taux pour votre projet ?

Pourquoi attendre 3 mois pour acheter une maison ?

Pourquoi dois-je attendre plusieurs mois après le compromis de vente pour signer l’acte authentique ? Acheter une maison ou un appartement est souvent une étape très importante dans la vie. Une étape qui demande aussi un peu de patience. Il faut souvent plusieurs mois entre la signature du compromis de vente et la signature de l’acte authentique.

  1. C’est tout à fait normal car l’étude notariale doit effectuer des recherches pour garantir que les acheteurs achètent en toute sécurité la maison ou l’appartement de leurs rêves.
  2. D’autres acteurs que les notaires sont aussi impliqués, comme les banques par exemple.
  3. Le compromis de vente, un moment crucial La signature du est un moment crucial.

Le notaire est lié par ce que l’acheteur et le vendeur ont convenu dans ce compromis. C’est donc une erreur de penser que ce compromis est un document provisoire. Il est donc vivement conseillé de faire relire ce compromis de vente par un notaire. C’est un document juridiquement contraignant.

Il est essentiel que l’acheteur soit correctement informé de son achat, aussi bien lors de la signature du compromis que lors de la signature de l’acte de vente. Mais il y a des choses que vous ne pouvez pas savoir en tant qu’acheteur. Que dit l’attestation concernant l’état du sol sur lequel la maison a été construite ? Les anciens propriétaires ont-ils encore des dettes ? La citerne à mazout et l’électricité respectent-ils les normes en vigueur ? La maison du XVIII e siècle qui vous fait tant rêver est-elle une maison classée ? De nombreuses recherches à effectuer En tant qu’acheteur, on ne sait jamais avec certitude ce que l’on achète jusqu’à ce que quelqu’un effectue à votre place.

C’est exactement ce que fait l’étude notariale pour l’aspect juridique de l’achat. La tâche la plus importante du notaire est de vous informer pour que l’achat soit effectué en toute sécurité et que vous signez en toute connaissance de cause. Chaque recherche se déroule en devant respecter certaines étapes et chaque étape est assortie d’un délai.

L’étude notariale ne contrôle pas toujours ce délai. C’est par exemple le cas pour les, L’administration a normalement 30 jours pour transmettre l’information à l’étude notariale, mais dans la pratique cela peut durer parfois plus longtemps. Autre exemple, les bénéficiaires d’un ont deux mois pour faire valeur leur droit.

Ce délai n’est pas fixé par le notaire mais par la loi. Votre banque doit aussi gérer votre dossier de crédit L’acte ne peut être passé qu’après que toutes les étapes aient été franchies. Parallèlement à l’acte de vente, votre doit être également traité par votre banque.

  1. Cette dernière doit aussi avoir un délai suffisant pour traiter votre dossier.
  2. Dans certains cas, cela peut prendre plusieurs mois pour que votre dossier soit finalisé et validé par votre banque.
  3. Quand vous achetez, vous voulez savoir avec certitude quand vous pourrez signer,
  4. Une demande compréhensible car c’est généralement ce jour-là que vous recevrez les clés.

Il s’agit d’un moment-clé de votre vie. Votre notaire peut vous donner plus d’informations sur les délais et sur la date possible de la signature de l’acte authentique. Discutez-en avec votre notaire et voyez ce qui est possible. Source : Fednot : Pourquoi dois-je attendre plusieurs mois après le compromis de vente pour signer l’acte authentique ?

Qui doit payer les frais de notaire ?

Ce que dit la loi au sujet des frais de notaire – En matière de paiement des frais de notaire, un article du Code Civil en particulier doit être connu : l’article 1 593, Celui-ci précise que « les frais d’actes et autres accessoires à la vente sont à la charge de l’acheteur ».

Est-il obligatoire d’avoir un apport pour acheter une maison ?

Est-on obligé d’avoir un apport ? – Non, l’apport personnel n’est pas un principe inscrit dans la loi et n’est en aucun cas obligatoire. Il s’agit toutefois d’un élément qui permet d’appuyer un dossier de crédit auprès d’une banque. Théoriquement, il est tout à fait possible d’acheter un bien immobilier sans apport.

Quel salaire pour un loyer de 650 € ?

Comment calculer votre budget logement selon votre salaire ? – Votre revenu doit représenter de manière générale 3 fois le montant du loyer. Cela reste une règle qui s’applique à la plupart des locataires. Elle peut toutefois être adaptée. Si vous avez des revenus importants, votre reste à vivre sera plus élevé,

Salaire Loyer conseillé
1 000 € 330 €
1 200 € 400 €
1 500 € 500 €
2 000 € 650 €
2 500 € 800 €
3 000 € 1 000 €
3 500 € 1 200 €

Attention, s’il est recommandé de respecter la règle du 33 %, n’oubliez pas que pour de faibles salaires, il est nécessaire de vous laisser une marge importante pour régler toutes vos factures mensuelles. Pour des revenus très faibles, si vous êtes au RSA par exemple, le calcul est quelque peu différent.

En 2023, le montant du revenu de solidarité active est de 607,75 € pour une personne seule. Cela signifie que vous pourriez payer un loyer de 200 € environ. Or, trouver un loyer à 200 € va s’avérer assez complexe, même pour une petite surface. Le montant des loyers a explosé un peu partout en France en même temps que le prix de l’immobilier.

D’autre part, la somme de 400 € pour payer toutes les charges est un peu juste entre l’énergie, le téléphone, Internet, les assurances, l’alimentation Toutefois, n’oubliez pas que vous avez droit à l’allocation personnalisée au logement (APL), Cela va tout changer en matière de calcul selon votre situation spécifique.

Quel salaire pour emprunter 130 000 euros sur 20 ans ?

Adapter les mensualités à votre capacité d’emprunt – Pour pouvoir emprunter 130 000 €, il faut que vous puissiez rembourser des mensualités suffisamment élevées sur une certaine durée. La durée de remboursement est donc un critère déterminant pour définir votre capacité d’emprunt.

Durée du prêt Mensualité Salaire minimum
10 ans 1 179 € 3 368 €
15 ans 831 € 2 374 €
20 ans 658 € 1 880 €
25 ans 559 € 1 597 €

Ainsi, le salaire pour emprunter 130 000 € sur 25 ans est de 1 597 € minimum, tandis qu’il s’élève à plus de 1 880 € pour un emprunt sur 20 ans.

Quel salaire pour un prêt de 170.000 € ?

Quel salaire faut-il pour emprunter 170 000 € ? – Tout dépend de la durée de votre emprunt ! Si vous souhaitez emprunter 170 000 € sur 10 ans, vous devrez gagner plus de 4 000 € nets, 2 700 € pour un emprunt sur 15 ans, 2 000 € pour un emprunt sur 20 ans et 1 600 € pour un emprunt sur 25 ans.

Quelle est la banque qui prête le plus facilement ?

Établissements bancaires ou organismes financiers, lesquels prêtent le plus facilement pour un crédit immobilier ? – Lorsqu’un acquéreur entreprend les démarches pour l’obtention de son crédit immobilier, il peut se tourner vers différents établissements.

Les banques généralistes nationales comme le CIC, la Banque Postale, BNP Paribas, LCL, etc. Les banques mutualistes ou coopératives comme le Crédit Mutuel, la Caisse d’Épargne, la Banque Populaire, etc. Les banques en ligne comme Boursorama Banque, Hello Bank, BForBank, etc. Les banques régionales de proximité comme le Crédit du Nord et ses filiales, la Banque Marseillaise de Crédit, le Crédit Maritime, etc. Les établissements financiers spécialisés en crédit comme Cetelem, le Crédit Foncier, etc. Les assureurs comme AXA, Groupama, etc.

Chaque établissement propose des offres différentes en prêt immobilier. Elles varient en fonction du type d’acquisition, de la localisation du bien ou encore du profil du ou des emprunteurs. Il est difficile de donner le nom de la banque qui prête facilement pour un crédit immobilier tant les critères de variabilité sont nombreux.

Quel âge pour emprunter sur 25 ans ?

75 ans : âge limite de fin de prêt – Si vous avez 60 ans et que votre dossier manque d’atouts, il sera plus difficile de trouver un établissement bancaire prêt à consentir un prêt sur une longue période. Il faudra alors se tourner vers des prêts plus courts (10, 12, voire 15 ans maximum) ou vers des contrats spécifiques, qui s’avéreront plus coûteux qu’un crédit classique.

  1. Retenons enfin que 75 ans est considéré comme l’ âge limite de fin de prêt par de nombreux établissements prêteurs.
  2. Si cette « norme » est quelque peu mise à mal par l’allongement progressif de l’espérance de vie, elle reste un seuil symbolique important.
  3. De fait, si l’on suit cette règle des 75 ans à la lettre, un prêt sur 25 ans serait contractable jusqu’à 50 ans, un prêt immobilier sur 20 ans jusqu’à 55 ans.

Mais ces âges théoriques ne sont que des valeurs données à titre informatif, et non des vérités générale, car chaque dossier est différent. Pour réussir à contracter un prêt même lorsque l’on est senior, Ace Crédit se propose de comparer pour vous les meilleurs taux d’emprunts et d’assurance.

Quel est l’âge limite pour emprunter ?

C’est une question courante : jusqu’à quel âge suis-je en mesure d’obtenir un prêt ? Légalement, il n’y a aucune limite d’âge pour prétendre à un crédit : il faut juste être majeur. Dans les faits, selon certains profils emprunteurs et bien sûr selon l’âge de l’emprunteur, certaines difficultés peuvent se poser.

Quelle salaire pour emprunter 150.000 sur 25 ans ?

Quel salaire pour un crédit de 150 000 euros sur 25 ans ? – Pour emprunter 150 000 euros sur 25 ans, vous devez percevoir un salaire minimum de 1 515 euros. Chaque mois, vous rembourserez une mensualité d’environ 500 € jusqu’au terme de la durée du contrat.

Quel salaire pour un prêt de 100 000 euros ?

L’assurance emprunteur pour un prêt à 100 000 € – L ‘assurance de prêt joue un rôle majeur sur l’obtention du prêt, Le taux annuel effectif global (TAEA) est calculé la plupart du temps sur le capital emprunté avec un contrat-groupe proposé par la banque et sur le capital restant dû avec une assurance individuelle.

  1. La différence est majeure.
  2. En réduisant le coût de l’assurance emprunteur, vous réduisez le montant de vos mensualités pour vous donner toutes les chances d’emprunter 100 000 € en respectant votre taux d’endettement.
  3. Pour réduire la note, n’oubliez pas que vous pouvez comparer les offres d’assurance grâce à la délégation d’assurance.

Depuis septembre 2022, avec la loi Lemoine, il est possible de changer d’assurance de prêt à tout moment pour faire des économies. Pour vous démontrer l’impact de l’assurance de prêt immobilier sur votre crédit, voici un exemple de mensualités de remboursement et de salaire nécessaire pour un emprunt de 100 000 € sur 20 ans à 3 % selon le taux d’assurance appliqué.

Taux d’assurance Mensualité Salaire nécessaire
0,10 % 563 € 1 600 €
0,30 % 580 € 1 650 €
0,50 % 596 € 1 680 €
0,70 % 613 € 1 750 €
0,90 % 630 € 1 800 €
1,10 % 646 € 1 850 €

Pour une différence de taux d’assurance de prêt d’un point, le salaire nécessaire augmente de près de 250 €. À retenir

Pour un prêt immobilier de 100 000 €, le salaire minimal requis dépend de la durée du prêt. Il sera de 2 800 € sur 10 ans, 2 100 € sur 15 ans, 1 650 € sur 20 ans, 1 450 € sur 25 ans. Attention, ces salaires sont indicatifs, si vous avez d’autres charges, des revenus supérieurs seront nécessaires. N’oubliez pas de demander si vous pouvez prétendre à des prêts aidés à l’image du PTZ qui permet de réduire le coût du crédit et donc de votre taux d’endettement final pour mieux accéder à un prêt de 100 000 €. Le rachat de crédits permet de mieux accéder au prêt immobilier à 100 000 € si vous avez d’autres crédits en cours. En effet, en réduisant votre mensualité, vous baissez votre taux d’endettement. Lorsque vous souhaitez emprunter 100 000 €, tenez compte des frais qui vont augmenter le coût total du crédit et songez à comparer les taux, mais aussi les assurances de prêt.

Quel taux pour votre projet ?

Pourquoi ne pas vendre sa maison avant 5 ans ?

Des frais liés à l’acquisition récente de votre bien qu’il faut rembourser peuvent toujours être en cours – Si rien ne vous interdit de vendre rapidement votre bien immobilier après son acquisition, soit dans les 5 ans suivant son acquisition, en revanche, avoir recours à ce procédé peut se révéler une mauvaise opération financière pour vous.

D’abord, parce que le bien que vous avez acheté récemment a généré des frais qui peuvent être importants et qui, en conséquence, ne sont pas forcément amortis si vous vendez votre bien dans les 5 années qui suivent son achat. Outre le prix d’achat de votre bien immobilier, son acquisition a en effet entraîné pour vous des dépenses souvent onéreuses du type de celles qui sont en lien avec les frais de notaire.

Ces derniers sont généralement compris entre 7 % et 8 % de la valeur de votre bien s’il est neuf (mais peuvent atteindre jusqu’à 10 %), et de 3 % s’il est ancien. Dans bien des cas, les acheteurs passent par une agence immobilière ou un professionnel de ce secteur qu’il faut rémunérer pour leurs services.

S’ajoute à ces dépenses qui ont peu de chance, la plupart du temps, d’être déjà rentabilisées, c’est-à-dire que vous continuez à les payer, les frais liés au crédit immobilier qui vous a permis d’acheter votre bien et que vous n’avez pas encore fini de solder si vous vendez votre bien dans les 5 ans qui suivent son achat.Ces dépenses réalisées sont composées de frais relatifs à la souscription de votre emprunt : des frais de dossier (plafonnés ou proportionnels au montant du capital que vous empruntez), des frais liés à une éventuelle assurance, et bien sûr les intérêts de votre prêt calculés selon un taux qui peut être fixe, variable ou capé, avec donc des montants de remboursement qui peuvent être très divers.D’autre part, si vous avez achetez il y a moins de 5 ans un bien situé dans une copropriété, vous devez certainement encore être engagé par rapport à des frais liés aux charges de copropriété qui vous sont demandées lors de votre achat et qui peuvent être élevées si, par exemple, la copropriété avait prévu de gros travaux onéreux avant votre acquisition.

À l’occasion de la vente de votre logement en copropriété vous devez également remettre à l’acheteur ce que l’on appelle un « état daté ». Ce document, qui fait le bilan des charges de copropriété liées au bien que vous vendez, est fourni par le syndic qui vous fait payer des frais, certes plafonnés à 380 euros TTC par la loi, mais qui viennent s’ajouter à vos autres dépenses à prévoir.

Enfin, autres frais à prévoir si vous vendez rapidement votre bien immobilier après son achat : les diagnostics immobiliers obligatoires. Vous devez les faire réaliser par des professionnels experts et leur intervention a forcément un coût. Il peut s’agir, selon les cas, des diagnostics « constat de risque d’exposition au plomb (Crep) », « état d’amiante », « termites et autres insectes xylophages », ou encore des diagnostics liés aux installations d’électricité et de gaz.

Les risques de vendre son bien rapidement quand on est engagé par un crédit immobilier Selon les derniers chiffres publiés par l’Observatoire Crédit Logement/CSA, la durée moyenne d’endettement des personnes qui empruntent pour financer un projet immobilier est de 20 ans, une durée qui s’allonge de plus en plus.

  1. Il y a donc de fortes chances pour que le crédit immobilier qui vous a permis d’acheter votre bien court encore au bout de 5 ans.
  2. Si vous décidez de revendre votre bien acheté 5 ans plus tôt ou même moins, vous vous exposez donc à certains risques financiers.
  3. D’abord, si le prix de la vente de votre bien est inférieure, en tous les cas pas plus élevé, au prix où vous l’avez acheté récemment, vous ne disposerez pas d’assez de fonds pour rembourser le capital que vous devez à votre organisme financier.

Vous devrez donc en conséquence continuer de finir de rembourser le crédit de votre bien. Si vous revendez votre bien rapidement et plus cher que vous l’avez acheté, vous pouvez ainsi rembourser le capital que vous devez à votre banque. Vous vous retrouvez donc dans le cas d’un remboursement anticipé de votre emprunt.

Pourquoi il faut attendre 3 mois pour acheter une maison ?

Pourquoi dois-je attendre plusieurs mois après le compromis de vente pour signer l’acte authentique ? Acheter une maison ou un appartement est souvent une étape très importante dans la vie. Une étape qui demande aussi un peu de patience. Il faut souvent plusieurs mois entre la signature du compromis de vente et la signature de l’acte authentique.

  • C’est tout à fait normal car l’étude notariale doit effectuer des recherches pour garantir que les acheteurs achètent en toute sécurité la maison ou l’appartement de leurs rêves.
  • D’autres acteurs que les notaires sont aussi impliqués, comme les banques par exemple.
  • Le compromis de vente, un moment crucial La signature du est un moment crucial.

Le notaire est lié par ce que l’acheteur et le vendeur ont convenu dans ce compromis. C’est donc une erreur de penser que ce compromis est un document provisoire. Il est donc vivement conseillé de faire relire ce compromis de vente par un notaire. C’est un document juridiquement contraignant.

  • Il est essentiel que l’acheteur soit correctement informé de son achat, aussi bien lors de la signature du compromis que lors de la signature de l’acte de vente.
  • Mais il y a des choses que vous ne pouvez pas savoir en tant qu’acheteur.
  • Que dit l’attestation concernant l’état du sol sur lequel la maison a été construite ? Les anciens propriétaires ont-ils encore des dettes ? La citerne à mazout et l’électricité respectent-ils les normes en vigueur ? La maison du XVIII e siècle qui vous fait tant rêver est-elle une maison classée ? De nombreuses recherches à effectuer En tant qu’acheteur, on ne sait jamais avec certitude ce que l’on achète jusqu’à ce que quelqu’un effectue à votre place.

C’est exactement ce que fait l’étude notariale pour l’aspect juridique de l’achat. La tâche la plus importante du notaire est de vous informer pour que l’achat soit effectué en toute sécurité et que vous signez en toute connaissance de cause. Chaque recherche se déroule en devant respecter certaines étapes et chaque étape est assortie d’un délai.

L’étude notariale ne contrôle pas toujours ce délai. C’est par exemple le cas pour les, L’administration a normalement 30 jours pour transmettre l’information à l’étude notariale, mais dans la pratique cela peut durer parfois plus longtemps. Autre exemple, les bénéficiaires d’un ont deux mois pour faire valeur leur droit.

Ce délai n’est pas fixé par le notaire mais par la loi. Votre banque doit aussi gérer votre dossier de crédit L’acte ne peut être passé qu’après que toutes les étapes aient été franchies. Parallèlement à l’acte de vente, votre doit être également traité par votre banque.

Cette dernière doit aussi avoir un délai suffisant pour traiter votre dossier. Dans certains cas, cela peut prendre plusieurs mois pour que votre dossier soit finalisé et validé par votre banque. Quand vous achetez, vous voulez savoir avec certitude quand vous pourrez signer, Une demande compréhensible car c’est généralement ce jour-là que vous recevrez les clés.

Il s’agit d’un moment-clé de votre vie. Votre notaire peut vous donner plus d’informations sur les délais et sur la date possible de la signature de l’acte authentique. Discutez-en avec votre notaire et voyez ce qui est possible. Source : Fednot : Pourquoi dois-je attendre plusieurs mois après le compromis de vente pour signer l’acte authentique ?

Comment acheter sa première maison sans apport ?

Le prêt hypothécaire avec 2 hypothèques – Afin d’offrir une solution de crédit hypothécaire sans apport personnel, certains organismes bancaires acceptent l’hypothèque d’un second bien immobilier. Vous pourrez alors emprunter jusqu’à 90% de la valeur des deux bien hypothéqués combinés. Vous offrant ainsi un montant suffisant pour ne pas avoir à fournir d’apport personnel.